« Le document : un produit comme un autre | Accueil | Une bannière pour votre blog »

Commentaires

Stéphane Billiet

Exemple très illustratif des limites de la com d'image, dite "corporate" pour faire plus chic. Une belle preuve que les années de l'image laissent -enfin- la place aux années de la confiance et de la qualité de la relation. Car rien ne peut remplacer la connaissance et la compréhension des publics auxquels on s'adresse pour "entrer en communication" avec eux, dans un dialogue constructif et non dans une émission unilatérale.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.